Brezhoneg ar bobl

Un nouveau forum pour ceux qui veulent apprendre, parler, partager le breton populaire...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 bonsoir je me présente

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Sophia29
Admin


Messages : 264
Date d'inscription : 13/03/2012
Localisation : Breiz-Izel

MessageSujet: Re: bonsoir je me présente   Mer Avr 25, 2012 5:23 pm

Citation :
Pour ce qui est du du vannetais, il était assez loin du langage parlé aussi, surtout pour nous bas-vannetais.

oui mais les gens le comprennent quand ils le lisent, non?

Citation :
Et quand on regarde ce qui a été édité par Le Diberder en phonétique, ça n'a pas non plus grand-chose à voir avec le vannetais standard....

pour ce que j'ai lu, je trouve que ça ressemble quand même au vannetais standard... on a pas la même distance entre le néobreton en peurunvan et le vannetais quel qu'il soit...
Revenir en haut Aller en bas
pourlet56



Messages : 186
Date d'inscription : 09/03/2012

MessageSujet: Re: bonsoir je me présente   Mer Avr 25, 2012 5:31 pm

C'est une question d'habitude, je pense. Moi je lis en n'importe quoi. Mon oncle avait un peu appris le vannetais écrit au catéchisme, il déchiffrait les textes d'Hélias dans le Télégramme. Il ne se posait pas tous ces problèmes finalement
Revenir en haut Aller en bas
enezenn



Messages : 45
Date d'inscription : 10/03/2012
Age : 29
Localisation : Plubennag

MessageSujet: Re: bonsoir je me présente   Jeu Avr 26, 2012 7:45 am

l'écriture vannetaise est quand meme beaucoup plus proche de la langue parlée que le peurunvan... Je pense que le plupart des vannetisants arrivent à lire et comprende le vannetais écrit, ce qui n'est pas le cas pour le peurunvan.
Revenir en haut Aller en bas
http://nelyvanseventer.wordpress.com
paw kleidh



Messages : 12
Date d'inscription : 08/04/2012

MessageSujet: Re: bonsoir je me présente   Jeu Avr 26, 2012 9:58 am

Pour moi l'écriture vannetaise fait partie de la culture de ce pays, de son patrimoine, du fait qu'elle a été adoptée par nombre de bretonnants de naissance, lecteurs de Dihunamb. Elle mérite d'être préservée à ce titre.
Au contraire, le peurunvan fait partie de la culture nationaliste, de triste mémoire. C'est la différence. Car pour le reste, je veux bien croire que le peurunvan puisse satisfaire à la notation de dialectes du vannetais, moyennant quelques adaptations et une convention de décodage un peu moins évidente bien sûr.
Revenir en haut Aller en bas
pourlet56



Messages : 186
Date d'inscription : 09/03/2012

MessageSujet: Re: bonsoir je me présente   Jeu Avr 26, 2012 10:07 am

Je ne sais pas si on peut faire ce genre de distinction. Dihunamb a eu le mérite de proposer un journal qui a été relativement lu, mais si on creuse le côté politique du canard on retrouve aussi le courant nationaliste côté catho.
On peut voir la composition de la commission sur le peurunvan :
Roparz Hemon, Loeiz Herrieu, Frañsez Kervella, l'abbé Perrot, Bourdelles, Uguen, Abeozenn, le chanoine Le Goff, Gwilherm Berthou, Loeiz Ar Floc'h, entre autres....
Revenir en haut Aller en bas
paw kleidh



Messages : 12
Date d'inscription : 08/04/2012

MessageSujet: Re: bonsoir je me présente   Jeu Avr 26, 2012 10:35 am

Je parle du lectorat de Dihunamb et des utilisateurs du peurunvan.
D'autre part, cette écriture existait sous une forme légèrement différente de longue date. Depuis le 18e siècle peut-être ? Évidemment tout cela était catho, comme la seule vie culturelle écrite de nos campagnes alors.

En outre, je dis un peu vite "triste mémoire". En fait, j'ai plus de respect et de sympathie pour certains bretonnants de naissance proches de la collaboration ou collaborateurs des années 30 (après tout, ils ne sont pas les seuls à avoir collaboré) que pour ces néo-bretonnants qui, après guerre (et après 68, et ça continue), se sont approprié une langue en méprisant ses locuteurs natifs.
Revenir en haut Aller en bas
Sophia29
Admin


Messages : 264
Date d'inscription : 13/03/2012
Localisation : Breiz-Izel

MessageSujet: Re: bonsoir je me présente   Jeu Avr 26, 2012 12:32 pm

Citation :
Roparz Hemon, Loeiz Herrieu, Frañsez Kervella, l'abbé Perrot, Bourdelles, Uguen, Abeozenn, le chanoine Le Goff, Gwilherm Berthou, Loeiz Ar Floc'h, entre autres....

oui, et dans le compte rendu fait par Roparz Hémon dans une lettre à je ne sais plus qui (il y a un livre d'Iwan Wmffre sur la guerre des orthographes, très instructif sur tous ces sujets), il est écrit "les vannetais ont plié sur toute la ligne".

Citation :
En outre, je dis un peu vite "triste mémoire". En fait, j'ai plus de respect et de sympathie pour certains bretonnants de naissance proches de la collaboration ou collaborateurs des années 30 (après tout, ils ne sont pas les seuls à avoir collaboré) que pour ces néo-bretonnants qui, après guerre (et après 68, et ça continue), se sont approprié une langue en méprisant ses locuteurs natifs.

le fait qu'ils soient pas les seuls à avoir collaboré ne les excuse en rien... La seule chose qu'on peut dire à la limite c'est qu'ils ne savaient pas que le régime nazi exterminait les Juifs. Mais certains nationalistes bretons ont écrit des textes antisémites quand même. Et ils auraient pu remarquer que les nazis n'étaient pas des anges et qu'il aurait fallu s'en méfier... Les nationalistes bretons croyaient que les nazis donnerait l'indépendance à la Bretagne... (ils étaient quand même assez naïfs).
Enfin bref. Mais bon, moi j'ai pas de sympathie pour les bretonnants de naissance qui ont collaboré, la seule chose c'est qu'ils parlaient mieux breton que les néobretonnants d'après-guerre et donc que du point de vue de la langue, en général ils n'arnaquaient pas le monde comme c'est le cas maintenant.
Mais pendant la guerre, il faut dire que les bretonnants collaborateurs étaient surtout des "intellectuels" c'est à dire des gens de l'Emzaw, souvent bourgeois, et que les bretonnants de naissance "lambda", c'est à dire en grande majorité paysans, artisans, marins, ont été plutôt neutres (ils essayaient de survivre) ou bien résistants. Ils avaient autre chose à s'occuper que l'indépendance de la Bretagne. De toutes façons, j'ai l'impression qu'en Bretagne, les idées indépendantistes sont plutôt celles de bourgeois francophones, les bretonnants de naissance sont rarement intéressés et ont autre chose à faire...
Revenir en haut Aller en bas
pourlet56



Messages : 186
Date d'inscription : 09/03/2012

MessageSujet: Re: bonsoir je me présente   Jeu Avr 26, 2012 2:19 pm

Il y avait de tout. Sur un faible échantillon comme la Bezenn Perrot, une bonne proportion était passé par le petit séminaire de Ste Anne d'Auray...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: bonsoir je me présente   

Revenir en haut Aller en bas
 
bonsoir je me présente
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Bonsoir , je me présente
» je me présente
» bonsoir bonsoir :-)
» bonsoir a toutes
» J'me présente !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Brezhoneg ar bobl :: Kaozeadennoù a-bep seurt :: Kaozeadennoù diwar-benn ar brezhoneg / Discussions à propos du breton-
Sauter vers: