Brezhoneg ar bobl

Un nouveau forum pour ceux qui veulent apprendre, parler, partager le breton populaire...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ar brezhoneg herie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
pourlet56



Messages : 186
Date d'inscription : 09/03/2012

MessageSujet: Re: Ar brezhoneg herie   Jeu Mai 30, 2013 8:17 am

Citation :
y a pas aussi ane(zh)añ, de(zh)añ, diwe(zh)añ, diwe(zh)at? enfin je veux dire, 'neoñ, deoñ, divea, divead
Enfin c'est plutôt des z léonards chez nous... Des z léonards écrits zh en peurunvan, cherchez l'erreur

C'est d'autant plus étrange que ça semble être une prononciation minoritairre, même en Léon. Ma collègue, de Santeg, disait que c'était un truc de roscovite.
Revenir en haut Aller en bas
loreig



Messages : 8
Date d'inscription : 27/05/2013

MessageSujet: Re: Ar brezhoneg herie   Jeu Mai 30, 2013 4:33 pm

Tout dépend du point de vue, écrire d'une façon étymologique en espérant qu'une seule graphie sans trop de modifs sera valable pour tout le monde (même si ça ne va pas de soi, il y a un certain nombre de règles qu'un Cornouaillais doit apprendre pour savoir prononcer correctement quand il lit de l'interdialectale par exemple), ou alors comme moi, écrire comme on prononce en partant du principe que les KLT se comprennent entre eux quand ils parlent donc si on écrit comme on parle on sera compris aussi...
Moi j'ai choisi cette 2e voie parce que c'est plus simple, mais je n'ai pas l'intention de convaincre tout le monde, je m'en fiche...


Content de voir que Sophia partage le même point de vue que moi !
Revenir en haut Aller en bas
Per-Kouk



Messages : 233
Date d'inscription : 24/04/2012
Age : 34
Localisation : Kreis-Breizh

MessageSujet: Re: Ar brezhoneg herie   Jeu Mai 30, 2013 7:56 pm

loreig a écrit:

Content de voir que Sophia partage le même point de vue que moi !

On se rattrape aux branches ?

Ah bon tu partages le même point de vue que Sophia, 'benn neuhe vefe voien dit da skrivañ an dra-he e brezhoneg, lec'h lar tou'n traou-mañ e galleg, hag a mo-se vo gwel pe-sort mod vé gwraet ganes e brezhoneg
Revenir en haut Aller en bas
http://www.brezhoneg-digor.blogspot.com
Sophia29
Admin


Messages : 264
Date d'inscription : 13/03/2012
Localisation : Breiz-Izel

MessageSujet: Re: Ar brezhoneg herie   Jeu Mai 30, 2013 8:19 pm

P'emeden 'kôzeal deuz eur skritur ha 'vefe mad 'vid toud an dud, me 'fôte dign kôzeal evid ar c'hKLT... 'gredoñ ked 'vefe moaien kontanti tud Gwened ga'r memes skritur 'veldomp, re-zicheñvel ê, re-ziêz 'vefe 'vite, petramant 'vidomp.
Daou standard 'vefe braw, 'gij 'voa an traou n'eus ked keid-se zo. Ha 'hend all, laosken an dud da skriva 'gij 'fôt dê evid toud pez n'ê ked ofissïel, traou o farrez ha n'ouzon ked petra c'hoaz. Ha var ar foromou ive kwa Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Per-Kouk



Messages : 233
Date d'inscription : 24/04/2012
Age : 34
Localisation : Kreis-Breizh

MessageSujet: Re: Ar brezhoneg herie   Jeu Mai 30, 2013 8:33 pm

Foutr penaos pep heñi a ra 'vel né c'hoant sur.

Oa ket deuh an dra-he oain kaojèl. Daw 'mestra aessaad o labour da'r re neus c'hoant da ziskiñ, meus ket laret james lar vije ranket skrivañ toud mehmod, nintra nimed ober ga'r memes lizherennou 'vid skrivañ serten soniou, koñsonennou surtoud 'vel ma espliket dit damai, ha tammou traou 'vid chom koherant un tamm bihen. Da-houde ra pep heñi deus e vrezhoneg. Ar mod-all vo sterd diluiañ an traou 'vid lak anehe implijabl war-wel d'an dud, ha 'o dalc'het d'ober ga'r pezh zo, da-lared é ar peurunvan kwa...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.brezhoneg-digor.blogspot.com
Dreo54



Messages : 63
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Ar brezhoneg herie   Jeu Mai 30, 2013 8:38 pm

pourlet56 a écrit:
Citation :
y a pas aussi ane(zh)añ, de(zh)añ, diwe(zh)añ, diwe(zh)at? enfin je veux dire, 'neoñ, deoñ, divea, divead
Enfin c'est plutôt des z léonards chez nous... Des z léonards écrits zh en peurunvan, cherchez l'erreur

C'est d'autant plus étrange que ça semble être une prononciation minoritairre, même en Léon. Ma collègue, de Santeg, disait que c'était un truc de roscovite.

Dans l'atlas linguistique de Pierre Le Roux (1927), on a dezañ, dezi à Santec, dezañ ; dizi à l'île de Batz ; deza, dezi à Molène et à Ouessant ; deha, dezi à Trebabu ; deha, dizi à Bohars : http://projetbabel.org/atlas_linguistique_bretagne/carte_108.jpg

Alf Sommerfelt dans son livre "Le breton parlé à Saint Pol de Léon", page 150, donne : de'añ, dizi, dezo et ane'añ, anizi et anezo. Et Hervé Burel de Plouider écrit dans Histor eur Famill eus Breïs-Izel : dezañ, dezi, dezo.
Revenir en haut Aller en bas
pourlet56



Messages : 186
Date d'inscription : 09/03/2012

MessageSujet: Re: Ar brezhoneg herie   Ven Mai 31, 2013 7:09 am

Oui, c'est possible, moi je te dis ce qu'une dit ma collègue léonarde qui a appris avec sa famille.
Ok pour Sommerfelt. Pour le bouquin de Burel, qu'il l'ait écrit ne signifie pas forcément qu'il le prononce.
Sinon, sur la question rapports standard/dialecte, une vidéo intéressante, même si c'est très différent de la Bretagne :

ici
Revenir en haut Aller en bas
Dreo54



Messages : 63
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Ar brezhoneg herie   Ven Mai 31, 2013 7:46 am

Pour Santec, il s'agit peut-être d'une zone mixte ou de transition (dezañ à l'Est, dehañ à l'Ouest).
Quand à Hervé Burel, il emploie une graphie personnelle et son style est très populaire contrairement au breton de Lan Inizan (Emgann Kergidu, Toull al Lakez) qui était de Plounévez-Lochrist, la commune juste à côté.
Revenir en haut Aller en bas
Yann
Admin


Messages : 108
Date d'inscription : 02/03/2012

MessageSujet: Re: Ar brezhoneg herie   Ven Sep 06, 2013 8:23 pm

Per-Kouk a écrit:


Est-ce propice à la sérénité que de venir sur des sujets sensibles en noyant le débat par du verbiage, j'attends toujours les réponses à mes questions...
Je trouve que de s'obstiner à répondre à chaque petite phrase d'un message après l'avoir citée, en se contentant parfois de la commenter, est aussi une manière de "noyer le débat par du verbiage". A la lecture du fil de discussion, avec ses messages interminables, on se perd complètement!
Revenir en haut Aller en bas
http://brezhonegarbobl.forumgratuit.org
Yann
Admin


Messages : 108
Date d'inscription : 02/03/2012

MessageSujet: Re: Ar brezhoneg herie   Ven Sep 06, 2013 8:28 pm

Y a-t-il à votre connaissance un ouvrage ou un endroit sur internet où on peut trouver une présentation exhaustive des règles de l'écriture interdialectale ainsi qu'une présentation des idées et principes sur lesquels elle est fondée?
Revenir en haut Aller en bas
http://brezhonegarbobl.forumgratuit.org
Sophia29
Admin


Messages : 264
Date d'inscription : 13/03/2012
Localisation : Breiz-Izel

MessageSujet: Re: Ar brezhoneg herie   Sam Sep 07, 2013 11:33 am

Oui, y a l'Assimil de Morvannou (téléchargeable en ligne, je pense qu'en cherchant sur Google on doit tomber dessus facilement), et dans le dico bleu de Favereau aussi. Il me semble qu'Ar Falz a dû publier des choses sur l'orthographe interdialectale mais je ne sais plus trop.
Revenir en haut Aller en bas
Dreo54



Messages : 63
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Ar brezhoneg herie   Sam Sep 07, 2013 4:27 pm

Le lien du site Lexilogos (breton) pour la méthode Assimil de Fañch Morvannou, Tome 1 :
http://fr.scribd.com/doc/35544455/Assimil-Le-Breton-Sans-Peine-Tome-I-1978
Revenir en haut Aller en bas
Yann
Admin


Messages : 108
Date d'inscription : 02/03/2012

MessageSujet: Re: Ar brezhoneg herie   Sam Sep 07, 2013 11:06 pm

A la lecture de "fiche technique de la graphie interdialectale du breton" (dans le lien envoyé par Dreo54), je me dis que cet orthographe, à moins de bénéficier d'une très large diffusion, de dictionnaires, etc, ne peut être utilisé que par des érudits, en particulier pour le cas du zh qui repose sur une référence philologique (évolution d'un ancien T) et dialectologique (opposition KLT / vannetais). Mais comment un locuteur / écriveur lambda peut-il maîtriser ça?

Je remarque aussi que l'écriture utilisée par Favereau ne respecte pas certaines points énoncés par Morvannou (points 5 & 6, à propos du tiret), comme sur l'utilisation de la lettre Z puisqu'il donne par exemple, pour le mot français "rose", le collectif "roz". Si j'ai bien compris les règles de Morvannou, je dois en déduire que ce mot se prononce "ro" en Trégor et Kerne...
Revenir en haut Aller en bas
http://brezhonegarbobl.forumgratuit.org
Per-Kouk



Messages : 233
Date d'inscription : 24/04/2012
Age : 34
Localisation : Kreis-Breizh

MessageSujet: Re: Ar brezhoneg herie   Dim Sep 08, 2013 12:27 am

Yann a écrit:

Je trouve que de s'obstiner à répondre à chaque petite phrase d'un message après l'avoir citée, en se contentant parfois de la commenter, est aussi une manière de "noyer le débat par du verbiage". A la lecture du fil de discussion, avec ses messages interminables, on se perd complètement!
Le verbiage vient lorsqu'on a aucun argument sur un sujet mais qu'on veut à tout prix faire accepter son point de vue basé sur par grand chose, pour ne pas dire rien le plus souvent. Après répondre point par point à qqn plutôt que de digresser sans fin sur les poncifs je trouve ça plus intéressant, là où ça coince c'est quand tu te retrouves face à qqn qui, le plus souvent, ne lit même pas correctement les réponses avant de renchérir...

Yann a écrit:

Y a-t-il à votre connaissance un ouvrage ou un endroit sur internet où on peut trouver une présentation exhaustive des règles de l'écriture interdialectale ainsi qu'une présentation des idées et principes sur lesquels elle est fondée?
Je peux toujours essayer de résumer, en gros :

-àe- : àe (br) ←  az (m.br.) ←   ad / at (vx.br.)
Ex.: Kàer (br) ← Caezr (m.br.) ← Cazr ← Cadr (vx.br.) (beau)

-s- : - féminin es (br) ← is / es (vx.br.) ← issa (britt.)
Ex.: Troc'heres(tondeuse)

     - position interne                                                  
Ex.: amser (temps) (Deshayes), bresel (guerre / bataille)
     - position finale                                    
 Ex1.: nos (nuit), kals (beaucoup)
 Ex2 (Deshayes).: fals (faucille) ← (falx en latin)

-ss- : - son [s]
Ex. plass(enn) (place), alesse (de là), brassoc'h (plus grand)

-z- : - position interne & position finale z (br.) ← d (vx. br.)
Ex.: barz (br.) ← bard (vx. br.) (ménestrier) ; lazañ (br.) ← lazaff (m.br.)  ← ladam (vx. br.) (tuer, éteindre) : menez (br.) ← monid (vx. br.) (montagne)

-zh- : - position interne & position finale  zh (KLTGw) porzh ← (z (KLT) porz (L.) h (Gw) porh) ← th (vx. br.) porth        

-w- : - position interne  w (br) ←  uu (vx.br.)
Ex.: newez (br.) (nouveaux) ← neuued (m. br.) ← nouuid (vx. br.)

-- modifications par Deshayes --

ew : verbe être copule  ew (br) ← eu, eou, eff (m.br.) ← ou (vx.br.)      
Ex.: n’ew ked (ce n’est pas)

-ed : (participe passé) -ed (br), (dont idig / edig) (br) ← etic (vx. br.) ← °atikos (britt.)
Ex.: kousked (endormi),  kouskedig (un peu endormi)

-ow- :
- suffixe pluriel     ou (KL), o (KT), ow (K), (Gw) ← ou [ow] (vx. br.)
- position interne aou (L), ow (KT), (Gw) ← ou [ow] (vx. br.)

Ex.: parkow ((les/des) champs) → parkowier ((les/des) champs (indéterminés)) ←  (ow + ier) ; dow (deux), yowank (jeune), dowlin (geunoux), louzower (guérisseur), genoweg (crétin), doworn (mains) ...

ked : (pas) ked (br.) ← ced (vx. br.)

so : verbe être impersonnel
Ex.: me a so bras (moi je suis grand)

Voilà en espérant que ce soit compréhensible Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://www.brezhoneg-digor.blogspot.com
Sophia29
Admin


Messages : 264
Date d'inscription : 13/03/2012
Localisation : Breiz-Izel

MessageSujet: Re: Ar brezhoneg herie   Dim Sep 08, 2013 8:14 am

Là Per-Kouk tu décris l'interdialectale telle que modifiée par Deshayes, soit encore plus étymologique que cette de Morvannou/Favereau. Mais elle n'est utilisée à ce jour que par Deshayes.

Citation :
A la lecture de "fiche technique de la graphie interdialectale du breton" (dans le lien envoyé par Dreo54), je me dis que cet orthographe, à moins de bénéficier d'une très large diffusion, de dictionnaires, etc, ne peut être utilisé que par des érudits, en particulier pour le cas du zh qui repose sur une référence philologique (évolution d'un ancien T) et dialectologique (opposition KLT / vannetais). Mais comment un locuteur / écriveur lambda peut-il maîtriser ça?
il peut pas, faut apprendre par coeur l'orthographe des mots. D'ailleurs l'opposition z / zh n'est même pas maîtrisée par les promoteurs du peurunvan (le livre d'Wmffre montre que R. Hémon et Pêr Denez eux-mêmes faisaient des fautes de z / zh). J'ai vu des fautes de ce genre dans des textes produits par l'Orifis également, et évidemment par des apprenants. On voit souvent écrire deizh, bloazh... et en fait les gens mettent des zh un peu partout au pif on dirait Very Happy J'ai aussi vu des Vannetais mettre c'h là où on devrait avoir zh.
En fait les Vannetais et les KLTophones devraient écrire de 2 manières différentes, tout en utilisant une orthographe se basant sur les mêmes principes. Ca serait plus simple pour tout le monde...

Citation :
Je remarque aussi que l'écriture utilisée par Favereau ne respecte pas certaines points énoncés par Morvannou (points 5 & 6, à propos du tiret), comme sur l'utilisation de la lettre Z puisqu'il donne par exemple, pour le mot français "rose", le collectif "roz".
tu parles de quel bouquin de Favereau là? Dans le dico bleu, il met les entrées en interdialectale, mais après il met des symboles pour montrer les variantes peurunvan et universitaires (il met ROS, puis ROZ avec un petit x qui signifie "peurunvan").
Revenir en haut Aller en bas
Per-Kouk



Messages : 233
Date d'inscription : 24/04/2012
Age : 34
Localisation : Kreis-Breizh

MessageSujet: Re: Ar brezhoneg herie   Dim Sep 08, 2013 11:27 am

Sophia29 a écrit:
Là Per-Kouk tu décris l'interdialectale telle que modifiée par Deshayes, soit encore plus étymologique que cette de Morvannou/Favereau. Mais elle n'est utilisée à ce jour que par Deshayes.
La deuxième partie de mon explication contient les modifs de Deshayes, c'est noté. La première contient les règles de l'interdialectale diffusée par Morvannou/Favereau (avec quelques modifs de Deshayes, noté également).

Sophia29 a écrit:

il peut pas, faut apprendre par coeur l'orthographe des mots.
.

Oui et non. Mais tout dépend de la méthode d'apprentissage.

Sophia29 a écrit:

D'ailleurs l'opposition z / zh n'est même pas maîtrisée par les promoteurs du peurunvan (le livre d'Wmffre montre que R. Hémon et Pêr Denez eux-mêmes faisaient des fautes de z / zh). J'ai vu des fautes de ce genre dans des textes produits par l'Orifis également, et évidemment par  des apprenants. On voit souvent écrire deizh, bloazh... et en fait les gens mettent des zh un peu partout au pif on dirait Very Happy
C'est normal vu qu'il n'y a pas vraiment de logique quant à l'utilisation du zh en peurunvan...

Sophia29 a écrit:

En fait les Vannetais et les KLTophones devraient écrire de 2 manières différentes, tout en utilisant une orthographe se basant sur les mêmes principes. Ca serait plus simple pour tout le monde...
Même là ça risque de poser problème, car entre le breton de Lannion, celui, de Plouyé, celui du Guilvinec et celui de Saint-Pol de Léon il y a quand-même pas mal de différences.

Pour moi le plus simple est de s'entendre sur la façon d'écrire les consonnes (qui diffèrent peu entre tous les dialectes) en ayant le droit de ne pas écrire les "z" léonards là où ils ne sont jamais prononcés, et d'écrire "zh" quand on prononce "z" et écrire "h" quand on prononce "h", de respecter le "s" "ss", et de laisser libre choix pour les voyelles. Comme je fais dans mon dico en gros.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.brezhoneg-digor.blogspot.com
Sophia29
Admin


Messages : 264
Date d'inscription : 13/03/2012
Localisation : Breiz-Izel

MessageSujet: Re: Ar brezhoneg herie   Dim Sep 08, 2013 11:59 am

Citation :
C'est normal vu qu'il n'y a pas vraiment de logique quant à l'utilisation du zh en peurunvan...
c'est clair... théoriquement les zh se prononcent z en KLT et h en vannetais, sauf qu'il y a plein d'exceptions, des zh qui se prononcent h en KLT sauf dans 3 villages du Léon, les zh muets en KLT et prononcés h en vannetais, voir des zh muets quasiment partout... Chapeau à ceux qui ont inventé cette orthographe qui n'est ni étymologique, ni phonétique... Et aussi à ceux qui malgré tout ont fait en sorte que l'interdialectale devienne minoritaire alors même qu'elle est largement mieux faite. Enfin quand on est sectaire, on est sectaire...
Revenir en haut Aller en bas
Yann
Admin


Messages : 108
Date d'inscription : 02/03/2012

MessageSujet: Re: Ar brezhoneg herie   Dim Sep 08, 2013 3:46 pm

Sophia29 a écrit:

tu parles de quel bouquin de Favereau là? Dans le dico bleu, il met les entrées en interdialectale, mais après il met des symboles pour montrer les variantes peurunvan et universitaires (il met ROS, puis ROZ avec un petit x qui signifie "peurunvan").
En effet. Il marque même [xo] ou [o] en symbole pour certains mots. Ce [o] signale l'orthographe universitaire, j'imagine?
Je n'avais consulté que la version en ligne du dictionnaire, qui n'apporte pas cette précision.

Dans la version papier je retrouve bien aussi la règle 5 de Morvannou ([-z]) mais par contre à l'entrée SAMEDI il donne DISSADORN pour l'adverbe alors que Morvannou propose DI-SADORN dans le point n°6.
Revenir en haut Aller en bas
http://brezhonegarbobl.forumgratuit.org
Sophia29
Admin


Messages : 264
Date d'inscription : 13/03/2012
Localisation : Breiz-Izel

MessageSujet: Re: Ar brezhoneg herie   Dim Sep 08, 2013 6:07 pm

Citation :
En effet. Il marque même [xo] ou [o] en symbole pour certains mots. Ce [o] signale l'orthographe universitaire, j'imagine?
exact

Citation :
Je n'avais consulté que la version en ligne du dictionnaire, qui n'apporte pas cette précision.
en effet, elle est en peurunvan, et il manque plein de choses en plus. Elle a dû être basée sur la version verte du dico, en peurunvan seul avec les exemples en moins, c'est à dire assez peu intéressante.
Dommage que Favereau se soit rabaissé à intégrer autant de charabia néobreton dans son dico, s'il avait fait un dico du breton de Poullaouen avec zéro mot inventé, ça aurait été génial. Ou en rajoutant d'autres dialectes mais seulement des choses réelles.
Les dicos avec zéro invention sont très rares, à part des dicos très vieux, je connais le dico trégorrois de Le Dû, le dico haut-cornouaillais de Per Kouk (en PDF sur son site)... le dico de Troude (encore que je me demande s'il y a pas quelques inventions, mais c'est rien à côté des dicos actuels où plus de 50% des mots sont des inventions bizarres)

Citation :
Dans la version papier je retrouve bien aussi la règle 5 de Morvannou ([-z]) mais par contre à l'entrée SAMEDI il donne DISSADORN pour l'adverbe alors que Morvannou propose DI-SADORN dans le point n°6.
oui, il est possible qu'il y ait eu des amendements entre la proposition d'origine (Morvannou) et le dico de Favereau, qui a été fait quasiment 20 ans après. Je suis pas au courant des discussions et travaux sur cette orthographe, qui ont été faits entre ces 2 publications.

Moi j'aurais bien vu une orthographe interdialectale avec 2 variantes, une KLT et une vannetaise, ça aurait été sympa, tant qu'à faire des orthographes "englobantes" pour certains usages, ce qui n'empêche pas d'écrire d'une manière plus local pour un usage plus local...
Revenir en haut Aller en bas
Yann
Admin


Messages : 108
Date d'inscription : 02/03/2012

MessageSujet: Re: Ar brezhoneg herie   Dim Sep 08, 2013 7:04 pm

Sophia29 a écrit:
je connais le dico trégorrois de Le Dû
Où peut-on trouver ça?

Sophia29 a écrit:
oui, il est possible qu'il y ait eu des amendements entre la proposition d'origine (Morvannou) et le dico de Favereau, qui a été fait quasiment 20 ans après. Je suis pas au courant des discussions et travaux sur cette orthographe, qui ont été faits entre ces 2 publications.
C'est peut-être ce qui freine le développement de l'orthographe interdialectale. On n'accède pas facilement à un document qui en fait la présentation et la promotion.
Revenir en haut Aller en bas
http://brezhonegarbobl.forumgratuit.org
Per-Kouk



Messages : 233
Date d'inscription : 24/04/2012
Age : 34
Localisation : Kreis-Breizh

MessageSujet: Re: Ar brezhoneg herie   Dim Sep 08, 2013 10:28 pm

Yann a écrit:
Sophia29 a écrit:
je connais le dico trégorrois de Le Dû
Où peut-on trouver ça?
http://www.coop-breizh.fr/livres-3/livres-3/dictionnaire-breton-geriadur-308/le-tregorrois-plougrescant-dictionnaire-fran-ais-breton-plougrescant-4554/zoom-fr.htm

Yann a écrit:

C'est peut-être ce qui freine le développement de l'orthographe interdialectale. On n'accède pas facilement à un document qui en fait la présentation et la promotion.
Favereau la présente dans son dico bleu, Albert Deshayes dans son dico étymologique. Les deux sont trouvables facilement. Ce qui freine sa promotion sont ceux qui ne veulent rien changer, c-à-d les dogmatiques du Peurunvan et du Skolveurieg, et ceux qui utilisent ses orthographes par dépit, fatigués de se prendre la tête sur l'orthographe du breton avec des gens qui ne veulent absolument rien changer, en dépit du bon-sens
Revenir en haut Aller en bas
http://www.brezhoneg-digor.blogspot.com
Yann
Admin


Messages : 108
Date d'inscription : 02/03/2012

MessageSujet: Re: Ar brezhoneg herie   Lun Sep 09, 2013 1:48 pm

Per-Kouk a écrit:

http://www.coop-breizh.fr/livres-3/livres-3/dictionnaire-breton-geriadur-308/le-tregorrois-plougrescant-dictionnaire-fran-ais-breton-plougrescant-4554/zoom-fr.htm
Aïe! Plus de 85€ pour avoir l'ensemble...

Per-Kouk a écrit:
Favereau la présente dans son dico bleu
Je ne trouve pas. Entre les différents chapitres on peut en effet "reconstituer" ce qu'est l'interdialectale, encore faut-il bien interpréter la prose très littéraire de Favereau, mais ça manque je trouve d'une présentation claire et précise.
Revenir en haut Aller en bas
http://brezhonegarbobl.forumgratuit.org
Per-Kouk



Messages : 233
Date d'inscription : 24/04/2012
Age : 34
Localisation : Kreis-Breizh

MessageSujet: Re: Ar brezhoneg herie   Lun Sep 09, 2013 2:52 pm

Yann a écrit:

Aïe! Plus de 85€ pour avoir l'ensemble...
Voilà pourquoi, quant à moi, je préfère donner mon travail (même si pour l'instant il est très incomplet). L'argent, ou le manque d'argent, ne doit pas être un frein pour apprendre le breton authentique

Yann a écrit:
Je ne trouve pas. Entre les différents chapitres on peut en effet "reconstituer" ce qu'est l'interdialectale, encore faut-il bien interpréter la prose très littéraire de Favereau, mais ça manque je trouve d'une présentation claire et précise.
Peut-être que je m'y mettrai et que je le publierai sur mon blog si j'ai le courage, à défaut de pouvoir publier ailleurs, je mettrai également ce que je propose pour que les dialectes soient vraiment respectés avec la base de l'interdialectale comme logique. Mon petit récapitulatif de l'interdialectale de base (+ les ajouts de Deshayes) ci-dessus ne t'a pas aidé ?


Dernière édition par Per-Kouk le Lun Sep 09, 2013 2:56 pm, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.brezhoneg-digor.blogspot.com
pourlet56



Messages : 186
Date d'inscription : 09/03/2012

MessageSujet: Re: Ar brezhoneg herie   Lun Sep 09, 2013 2:54 pm

Il y avait eu un article dans Ar Falz de 1990 là-dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Per-Kouk



Messages : 233
Date d'inscription : 24/04/2012
Age : 34
Localisation : Kreis-Breizh

MessageSujet: Re: Ar brezhoneg herie   Lun Sep 09, 2013 2:58 pm

D'ailleurs comme dictionnaire il y a aussi l'excellent travail de Pierre-Yves Kersulec et Loïc Cheveau (consultable gratuitement) :

http://dico.parlant.breton.free.fr/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.brezhoneg-digor.blogspot.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ar brezhoneg herie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ar brezhoneg herie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Brezhoneg ar bobl :: Kaozeadennoù a-bep seurt :: Kaozeadennoù diwar-benn ar brezhoneg / Discussions à propos du breton-
Sauter vers: